Intempestif

Vous êtes tombé sur cette page.

Par je ne sais quels truchements obscurs, vous voilà sur une infime ficelle de la grande Toile.

Tel des fourmis parcourant une mosaïque dont nous  ne saisissons qu’une infime partie, nous sommes entrainé dans la fourmillère-internet ou nous rentrons et sortons, tous consommateurs et artisans d’informations, nous faisons grossir et grossir cette masse informe qu’est le Web.

Dans votre quête d’informations vous voilà arrêté. Pourquoi ? ou cela mène? quoi en retirer ? sont autant de questions dont il faut se déchausser avant d’entrer dans cette page .

Parfois il faut seulement savoir s’arrêter et prêter l’oreille.

Peut-être ne me la prêteriez-vous pas, mais cela ne m’étonnerais guère depuis que l’autre a dit :

« La Fourmi n’est pas prêteuse ;
C’est là son moindre défaut. »

Peu m’importe d’être un prêcheur dans le désert surchargé d’Internet.

Mais au fait, en quoi consiste ce blog ? pourquoi a-t-il comme nom Intempestif ?

Intempestif, cela réfère, dans mon esprit, à ce qui est innoportun dans le temps, l’impertinent dans le moment, le non-désiré, le non-voulu, l’inutile. Pour être pertinent dans mon impertinence je tenterais de faire une définition du mot à partir de sa sonorité et des images et associations qu’il élève dans mon esprit ( n’est ce pas la façon fondamentale dont fonctionne notre cerveau ? ?)

Intempestif, intempestif,intempestif… en répétant le mot, d’autres me viennent à l’esprit…: Intemporel, pestilentiel et festif.

Voilà donc l’ébauche d’une définition. L’intempestif pour moi c’est cette chose qui est hors du temps et qui en même temps le traverse et le transcende. Il y a ce caractère d’absolu, d’infini, d’universel et d’inné. (Intemporel) Toutefois, l’intempestif est non-voulu, rejeté, caché. C’est ce que l’on préfère mettre  de côté.(Pestilentiel) Enfin, c’est ce qui nous permet de lâcher prise, d’être bien et de profiter du moment présent sans ce soucier d’autres choses. (Festif)

Voilà, l’intempestif est ce que nous avons tous en commun, ce que nous savons qui nous procure du bien mais qui est rejeté car hors-contexte, « innoportun dans le temps ».

L’intempestif est cette chose qui dérange le plus dans l’air du Temps actuel : l’inutile… le contre-productif… la Cigale.

Et c’est bien là le sujet de ma page : l’utilité de l’inutile.

Car, pour paraphraser Edgar Morin, ce qui caractérise l’être humain et le différencie du reste du règne animal, ce n’est pas tant sa conscience ou sa raison (homo sapiens) mais plutôt le fait d ‘être le seul être vivant à investir le plus grand de son temps et à donner les plus grandes signification de sa vie à des choses proprement inutiles à sa survie : l’art, la religion, l’amour… Nombre de nos croyances ,parmi les plus durables et les plus constructives de notre identité en tant qu’humain, sont plus proches du délire que de la pertinence. (homo demens)

Et donc voilà tout mon point. Derrière les façades de ce que l’on juge inutile, impertinent pour notre époque et intempestif se cache l’essentiel. C’est du moins mon choix méthodologique pour l’atteindre.

Ce blog sera donc une itinérance sans itinéraires, un délire  intellectuel et linguistique dans lequel je déambulerais dans le vestibule de mon esprit afin de peut-être( et je penses que c’est la meilleure façon) atteindre l’essentiel par l’intempestif.

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s